Bordeaux, le 20 janvier 2020.
Le safran également appelé or rouge est l’épice la plus chère au monde. Cultivée depuis des siècles, elle est issue des stigmates de la fleur de Crocus sativus L. Bien que très prisée en cuisine et en parfumerie, c’est avant tout son usage thérapeutique millénaire et ses effets scientifiquement prouvés sur l’humeur, qui en font une épice hors du commun.

Une utilisation ancestrale pour ses effets positifs sur l’humeur

Presque aussi rare que l’or, la fleur de safran ne s’ouvre qu’un seul matin par an et il faut la cueillir à ce moment précis pour en capturer tous les bienfaits. 

Depuis plus de 3 000 ans, le safran, est utilisé comme remède dans de nombreuses pharmacopées traditionnelles. On relate par exemple sa présence en Egypte dans le « Papyrus d’Ebers », le plus ancien traité médicinal datant du XVe siècle av. J.-C., ou encore dans la pharmacopée romaine, qui le préconisait pour traiter l’insomnie. Ce furent les Perses, qui en décrivirent pour la première fois l’usage pour ses effets positifs sur l’humeur : le safran était servi dans des thés chauds et dispersé sur les lits des personnes qui souffraient de ce que l’on appelait alors « la mélancolie ». 

saffron flower

La déprime et ses mécanismes

En lien avec notre affecte et nos attitudes, un réseau gigantesque de cellules cérébrales, les neurones, s’activent et communiquent. Pour émettre et recevoir des informations, les neurones utilisent au niveau des synapses des messagers chimiques : les neurotransmetteurs. 

Au cours d’une période de déprime, le cerveau est en « sous-régime » : la transmission de l’information d’un neurone à l’autre dans le cerveau ne fonctionne pas de façon optimale et s’accompagne d’un déséquilibre entre les neurotransmetteurs. Parmi eux, la sérotonine, un neurotransmetteur agissant sur le système nerveux central, joue un rôle essentiel dans la régulation des troubles de l’humeur. 

C’est sur ce mécanisme qu’agissent les antidépresseurs. Les molécules chimiques actives de ces médicaments (fluoxétine, imipramine par exemple) ont une action au niveau des synapses pour rééquilibrer les concentrations des neurotransmetteurs, et plus particulièrement pour empêcher la recapture de la sérotonine afin de permettre une stabilisation de l’état émotionnel. Mais leur efficacité se fait au détriment de nombreux effets secondaires : troubles sexuels, troubles physiologiques, anxiété, addiction, etc. 

La preuve scientifique : le safran est aussi efficace que certains médicaments antidépresseurs et sans effet secondaire

Le safran contient de nombreuses molécules actives, notamment le safranal (un aldéhyde terpénique) responsable de son arôme, ainsi que les crocines et crocétines (des caroténoïdes) qui lui donnent sa couleur si caractéristique. C’est un excellent antioxydant et protecteur des tissus, mais pas seulement. 

Plus de 30 études cliniques testant les bénéfices du safran ont été publiées, dont plus d’une dizaine (randomisées et contrôlées en double aveugle) concernant ses effets positifs sur les troubles de l’humeur. Testé en comparaison à des médicaments de référence (fluoxétine, imipramine) 1,2 sur des patients dépressifs ou anxieux, le safran s’est révélé aussi efficace et sans effet secondaire.

Le safran est donc à ce jour l’une des épices les plus documentée pour ses effets physiologiques sur le bien-être émotionnel. De nouvelles recherches sont publiées ou en cours de publication pour identifier son action sur d’autres applications santé comme par exemple le sommeil.

Une épice aussi précieuse que fragile : attention à la contrefaçon et à l’adultération

Saviez-vous qu’il faut près de 200 000 fleurs de crocus pour produire un kilo de safran ? Sa rareté et son prix en font une épice particulièrement convoitée et donc malheureusement sujette au frelatage et à la contrefaçon. En France, des contrôles effectués en 2016 par la répression des fraudes (DGCCRF) ont permis d’estimer à près de 47% le pourcentage de safran non conforme. 

De plus, les constituants actifs du safran que sont le safranal et les crocines sont respectivement volatiles et thermosensibles. L’utilisation du safran en cuisine est donc bien plus intéressante pour sa couleur et son goût que pour ses vertus. 

Si le safran vous a convaincu et que vous choisissez de le consommer sous forme de compléments alimentaires, là encore, il faut être vigilant. L’extraction de ces molécules est particulièrement délicate et les procédés généralement utilisés ne sont pas adaptés pour préserver toutes ses propriétés. Rares sont donc les extraits de safran de qualité, riches en principes actifs, sur le marché des compléments alimentaires. 

Le seul extrait de safran testé et encapsulé

Pour bénéficier de toutes les propriétés du safran, il est essentiel de porter une attention particulière au choix de ses compléments alimentaires. Bien au-delà de l’origine, c’est la sélection de la matière première et la méthode d’extraction de ses actifs qui sont gage de sa qualité. 

C’est pour cette raison que Activ’Inside a développé un procédé d’extraction innovant et breveté. Ce processus unique permet d’encapsuler les molécules du safran dans une matrice afin d’empêcher leur volatilité et de les protéger de la chaleur. La concentration en principes actifs du safran est donc optimale et toutes ses propriétés sont préservées.

Pour aller encore plus loin et garantir la qualité des matières premières, un cahier des charges précis regroupant 10 tests complémentaires est rigoureusement suivi (test ADN, test de non adultération botanique, test de détection du safran synthétique, etc.).

Les extraits de safran de Activ’Inside sont garantit non adultéré à 100%.

Comment reconnaître le Safran Activ’Inside ?

Les logos Activ’Inside ou Safr’Inside sur le pack- aging de vos compléments alimentaires sont l’assurance d’un extrait de qualité, riche en molécules actives.

Activ’Inside : le spécialiste français de l’extrait de safran

Activ’Inside, une Foodtech française spécial- isée dans le développement et la production d’actifs végétaux, est spécialisée dans le safran.

Via une sélection rigoureuse de la matière première testée par ADN et le développement d’un procédé d’extraction breveté, elle propose aux industries de la nutrition et de la santé des extraits de safran vérifiés, de qualité premium.

Consacrant près de 20% de ses ressources à la recherche et à l’innovation, Activ‘Inside conduit actuellement différentes études qui viendront prochainement étayer et compléter la littérature disponible sur le safran.

Bibliographie

1. Noorbala AA, Akhondzadeh S, et al. 2005.

2. Shahmansouri N, Farokhnia M, et al. 2014.

Note complémentaire :

Vous ne trouverez ni les pastilles de safran ni les sticks de micro comprimés dans le commerce car il s’agit d’échantillons gratuits destinés à nos clients (industriels de la nutrition santé). 

Vous avez reçu ces informations, car nous sommes convaincus que le safran sera prochainement une alternative naturelle et sûre aux traitements chimiques des troubles de l’humeur. Tout comme le curcuma, le ginseng et autres super aliments, le safran mérite de se faire connaître pour ses vertus thérapeutiques et le consommateur se doit d’être alerté sur l’importance de la traçabilité et donc de la sélection des marques auxquelles ils font confiance. 


Votre contact presse :

Maïté JEANROY

m.jeanroy@activinside.com

+33 (0)6 78 39 99 79

Les informations contenues dans cette page portent sur des ingrédients qui ne sont pas sont destinés à être fournis en tant que tels au consommateur final. Ces informations sont destinées uniquement aux professionnels de santé et aux opérateurs du secteur du complément alimentaire (fabricant ou donneur d’ordre).

 

Information contained in this page relate to ingredients that are not intended to be supplied as such to the final consumer. These information are intended only for health professionals and operators of the food supplement sector.

 

Etes-vous un professionnel de santé ou un acteur du secteur du complément alimentaire ? / Are you a health professional or a food supplement actor?